Actualités de l'OPGI d'Oran

Retour a la page d'acceuil du site

jeudi 31 octobre 2013

Article du journal "Swat El Gharb" du Octobre 31 Octobre 2013 - N° 3350 - page 08

communication
Article du journal "Swat El Gharb" du Jeudi 31 Octobre 2013 - N°3350 - page 08

Lire la suite

mercredi 30 octobre 2013

Article du journal "Swat El Gharb" du Mercredi 30 Octobre 2013 - N° 3349 - page 10

communication
Article du journal "Swat El Gharb" du Mercredi 30 Octobre 2013 - N°3349 - page 10

Lire la suite

Installation demain du nouveau wali d’Oran - Des défis à relever et une ville en quête de développement


'communication' Article du journal "l'Echo d'Oran" du Mercredi 30 Octobre 2013 - N°4058 - page 05

Le nouveau wali d’Oran, M. Zaalane Abdelghani, ex-wali de Béchar, qui sera officiellement installé demain à la tête de l’exécutif wilayal, aura certainement beaucoup de pain sur la planche, à commencer par l’épineux dossier qui fait bouillonner les Oranais ces dernières années, à savoir celui du logement et de la résorption de l’habitat précaire. S’agissant justement de ce dossier, comme souhaité par les habitants d’El Bahia, il aura à s’inscrire dans la continuité de la politique de son prédécesseur M. Abdelmalek Boudiaf, qui n’a pas manqué de perspectives, faut-il le rappeler, lorsqu’il s’agissait de régler des problèmes jugés complexes. Et comme, aux dires du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaiz, M. Zaalane est nommé sur la base de ses compétences et des résultats obtenus sur le terrain, les mal logés sont en droit d’espérer légitimement, satisfaction dans des délais raisonnables. S’il est particulièrement mis l’accent sur le dossier du logement, c’est par ce que l’impatience des occupants des habitations vétustes est à son comble et leur colère ne cesse de grandir, surtout en raison des retards accumulés dans la livraison de projets de construction en cours. Il est à rappeler que l’ancien chef de l’exécutif n’a pas manqué de recourir, en janvier 2012, au système d’attribution de pré affectations de logements aux familles vivant dans les quartiers défavorisés et menaçant ruine, à l’image d’Ed Derb dont les occupants continuent d’attendre vainement leurs nouveaux toits décents.

Lire la suite

mardi 29 octobre 2013

Journal ECHOROUK du Mardi 29 Octobre 2013 - N° 4179 - page 05 -

communication Article du journal "ECHOROUK" du Mardi 29 Octobre 2013 - N° 4179 - page 05

Lire la suite

dimanche 27 octobre 2013

NOUVEAU PROGRAMME AADL - Les réponses aux souscripteurs via le ne à partir de novembre


'communication' Article du journal "Elmoudjahid" du Dimanche 27 Octobre 2013 - N°14952 - page 05

Les réponses aux demandes de logements des milliers de souscripteurs au nouveau programme de l’AADL, seront affichées sur le site web « inscription.aadl.dz » au cours du mois de novembre, a indiqué une source proche de la direction générale de l’AADL qui a précisé que les réponses et les convocations des souscripteurs devront être mises en ligne au cours de la première semaine du mois de novembre. La même source a fait savoir que le tri des dossiers avance à un bon rythme et devrait s’achever d’ici les premiers jours du mois de novembre. Ainsi, les souscripteurs dont les dossiers sont éligibles et conformes aux critères fixés par l’administration de l’AADL recevront bientôt leurs convocations pour entamer le reste des démarches avant de figurer définitivement sur la liste des futurs bénéficiaires des logements neufs de l’AADL. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, avait promis récemment que les réponses seraient données aux nouveaux souscripteurs ayant formulé leurs demandes dans un délai n’excédant pas un mois, à compter du 16 septembre dernier, date du lancement de l’opération de souscription en ligne. Mais les procédures de contrôle et de vérification ont pris beaucoup plus de temps que prévu. C’est pour cette raison qu’aucune date n’avait été arrêtée pour l’envoi des convocations aux souscripteurs. De son côté, le directeur de l’AADL a expliqué aussi le retard des réponses par le nombre important des souscriptions qui dépasse les 700.000, après suppression des doublons. Le premier responsable du secteur de l’habitat a promis également que tous les projets de logements seront lancés avant la fin de l’année en cours. « Il y a un rush des Algériens sur la formule location-vente (AADL) qui est destinée aux revenus compris entre 24.000 dinars et six fois le SNMG, soit 108.000 DA. Cela signifie que les Algériens acceptent de payer leur logement. Cette formule d’avenir a des répercussions économiques réelles.

Lire la suite

LPA : la liste finale des bénéficiaires est pour bientôt


'communication' Article du journal "La Voix de l'Oranie" du Dimanche 27 Octobre 2013 - N°4244 - page 03

Après une étude minutieuse des dossiers et une enquête approfondie sur les souscripteurs, la liste définitive des bénéficiaires des Logements promotionnels aidés (LPA) à Oran est en cours d’être finalisée et est en cours d’élaboration, apprend-on de sources concordantes. Nos sources indiquent que les premiers bénéficiaires seront convoqués incessamment pour le paiement de la première tranche de leurs logements. Nos interlocuteurs signalent, en outre, que les travaux de réalisation au niveau de certains chantiers ont atteint un taux appréciable, notamment au niveau du site d’Oued Tlélat et de celui de Douar Belgaïd. Globalement, ajoute notre source, le taux d’avancement peut être considéré comme moyen et la wilaya d’Oran enregistre une longueur d’avance par rapport à plusieurs autres grandes villes. Pour rappel et selon des sources de l’office de la promotion et la gestion immobilière (OPGI), plus de 30.000 demandes de logement de type LPA, ont été déposés au niveau de la daïra d’Oran. Un chiffre loin du quota réservé pour ladite daïra et qui est au nombre de 19.00 unités sur les 8.500 qui sont en perspective à travers les autres daïras de la wilaya.

Du côté de la place Kléber, on assure que toute les précautions sont prises afin d’étudier la totalité des demandes au cas par cas, pour cela une commission spéciale avait été désignée afin d’assurer cette tâche. Le plan de travail consiste à étudier 100 dossiers par jour, tout en convoquant les postulants dont le profil est jugé adéquat. Au cours du mois dernier, plus de 1.500 cas sont passés sous la loupe de la commission. Les citoyens convoqués, devront passer devant les membres, afin de les initier sur les nmodalités de paiement de la première tranche de l’apport personnel, ainsi que sur les mesures prises par la caisse nationale du logement (CNL), pour bénéficier de l’aide de l’état.

Pour accélérer le processus de réalisation de plus de 7.000 logements LPA, l’ex-wali d’Oran avait instruit les chefs de daïra à veiller personnellement au suivi des chantiers et à remettre des décisions de pré- affectation aux souscripteurs en attendant l’achèvement de leurs logements. Autre directive donnée par l’ex-wali, pas de quota pour le LPA. «Que les choses soient claires pour les uns et pour les autres: il n’y aura pas de système de quotas à réserver dans les listes des bénéficiaires du LPA, je m’adresse à vous les chefs de daïra, en premier lieu», avait indiqué le wali. Pour rappel, la wilaya d’Oran a bénéficié d’un premier programme de 6.500 logements LPA dont 1.400 ont été confiés à l’OPGI, 950 à l’agence foncière et le reste, soit quelque 3.000 unités, à des pro moteurs privés.

Lire la suite

jeudi 24 octobre 2013

Journal ECHOROUK du Mercredi 24 Octobre 2013 - N° 4174 - page 05 - Article 02

communication Article du journal "ECHOROUK" du Mercredi 24 Octobre 2013 - N° 4174 - page 05 - Article 02

Lire la suite

Journal ECHOROUK du Mercredi 24 Octobre 2013 - N° 4174 - page 05 - Article 01

communication Article du journal "ECHOROUK" du Mercredi 24 Octobre 2013 - N° 4174 - page 05 - Article 01

Lire la suite

mercredi 23 octobre 2013

ENTRETIEN M. TEBBOUNE-AMBASSADEUR TUNISIEN - La réalisation des logements publics évoquée

communication Article du journal "El Moudjahid" du Mercredi 23 Octobre 2013 - N° 14956 - page 32

La participation des entreprises tunisiennes aux programmes du logement public a été au centre de discussions hier entre le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, et l’ambassadeur de Tunisie à Alger, Mohamed Nadjib Hachana, a indiqué un communiqué du ministère.

Les deux parties ont évoqué les moyens de renforcement des relations entre l’Algérie et la Tunisie dans les domaines du logement, de l’urbanisme et des équipements publics à travers la « mise en place d’une base solide» se traduisant par la «conclusion d’un protocole d’accord bilatéral » portant sur la participation des entreprises tunisiennes à la réalisation des logements sous la caution de l’Etat tunisien et la création de postes d’emploi pour les deux parties

Lire la suite

mardi 22 octobre 2013

Habitat - Plus de 13.000 logements publics promotionnels en chantier

communication
Article du journal "Le Quotidien" du Mardi 22 Octobre 2013 - N° 5748 - page 05

Plus de 13.000 logements publics promotionnels (LPP) ont été mis en chantier, à travers le territoire national, a annoncé, hier, le PDG de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), Amar Guellati. Ces projets sont implantés à Alger, Annaba, Oran, Batna, Constantine, Tlemcen, Mostaganem, Tiaret, Sidi Bel-Abbès, Béjaïa, Bordj Bou Arreridj, et M’sila, en attendant le lancement, «incessamment», de nouveaux chantiers dans d’autres wilayas, a indiqué, à l’APS, M. Guellati. A Alger, 4 projets de réalisation de près de 3.000 logements ont été lancés, depuis juin dernier. Cinq nouveaux chantiers seront ouverts avant décembre pour réaliser entre 4.000 et 5.000 logements à Bab Ezzouar, Bouinan, Ouled Fayet et Sidi Abdallah. Les projets en cours de réalisation sont menés par des entreprises relevant de la SGP INDJAB, ainsi que des sociétés mixtes nouvellement créées. L ’ENPI compte, également, impliquer les petites et moyennes entreprises privées algériennes dans la concrétisation de son programme. Selon le PDG de l’ENPI, des appels d’offres destinés à ce type d’entreprises seront lancés, prochainement, pour la réalisation de «petits» projets qui ne dépassent pas les 200 logements. «Les entreprises algériennes sont un élément-clé dans notre programme. Toutefois, les projets attribués à ces entreprises seront adaptés à leur capacité de réalisation», a-t-il expliqué.

Lire la suite

Article du journal "El Khabar" du Mardi 22 Octobre 2013 - N° 4170 - page 04

communication
Article du journal "El Khabar" du Mardi 22 Octobre 2013 - N°4170 - page 04-

Lire la suite

Salon International du logement, L'immobilier, Bâtiment, céramique et Matériaux de Construction

'Communication''Communication' 'Communication'








Le Mardi 23 Octobre 2013 l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière d’Oran participera au salon professionnel du secteur de l’habitat, de l’urbanisme et de l’immobilier qui se tiendra au palais des expositions d’Oran du 23 au 28 Octobre 2013, l’OPGI d’Oran présentera ses différents programmes de réalisations des logements.

Lire la suite

lundi 21 octobre 2013

Article du journal "El Chourouk" du Dimanche 20 Octobre 2013 - N° 4170 - page 05

communication
Article du journal "El Chourouk" du Dimanche 20 Octobre 2013 - N°4170 - page 05-

Lire la suite

Le logement et les équipements publics au centre du Salon de la construction


'communication' Article du journal "Echo_doran" du Lundi 21 Octobre 2013 - N°4050 - page 05

Le logement et les équipements publics figurent parmi les secteurs majeurs mis en exergue au 4ème Salon international de la construction, des travaux publics et de l’hydraulique, ouvert dimanche à Oran.

Les projets inscrits ou dont les travaux sont déjà lancés à Oran dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme, sont mis en relief dans le cadre de cet événement qui se tient jusqu’au 23 octobre prochain au Centre des conventions Mohamed-Benahmed (CCO).

Au stand de l’Office de promotion et de gestion immobilières de la wilaya (OPGI), un aperçu général des chantiers en cours ou programmés permet de prendre connaissance de l’évolution des opérations engagées par cet établissement public, toutes formules confondues.

Le programme LPL (Logement public locatif, ex-social) englobe le gros des projets suivis par l’OPGI d’Oran, avec un total de près de 50.000 unités d’habitation à travers les neuf daïras de la wilaya. Une responsable de l’Office a également fait savoir que plus de 2.000 autres logements sont en cours de réalisation au titre des programmes LPA (Logement public aidé) et LSP (Logement social participatif).

La réhabilitation du vieux bâti fait aussi partie des grandes opérations gérées par l’OPGI et menées à travers 600 immeubles recensés notamment au quartier historique de Sidi El-Houari et dans différentes artères du centre-ville d’Oran.

Le programme de modernisation de la wilaya d’Oran est abordé,quant à lui au niveau du stand de la Direction de l’urbanisme et de la construction où le visiteur peut s’enquérir des nouveaux Plans de développement et d’aménagement urbain (PDAU).

Il est fait état, à ce titre, du projet de création d’un nouveau pôle urbain dans la commune de Oued Tlélat, sur une superficie de 2.446 hectares à proximité du site de l’usine Renault-Algérie en construction.

Lire la suite

dimanche 20 octobre 2013

TEBBOUNE EXPLIQUE SA POLITIQUE DU LOGEMENT "1,6 million de demandes recevables"

'Communication' Invité à s'exprimer sur le vieux bâti, notamment le bâti colonial, le ministre a rappelé son initiative de 2001 et qui visait à raser littéralement le centre de la capitale, Alger.
Dans un long entretien qu'il a accordé à notre confrère en ligne Tsa, le ministre de l'Habitat M. Abdelmadjid Tebboune, revient sur la sensible question du logement en Algérie. A l'en croire, la fameuse crise de logement qu'auront connue les Algériens, au fil des générations, tire à sa fin. «Une fois le programme quinquennal 2010-2014 achevé, il ne restera plus qu'un million de logements pour résoudre définitivement la crise du logement.» confie-t-il en effet sur le site d'informations. Il y a 1,6 million de demandes de logements recevables, selon le dernier recensement. M.Tebboune explique au préalable que ses services ont traité la totalité des demandes, commune par commune, pour ensuite toutes les assainir. «Nous avons éliminé 130.000 dossiers. Cela a duré cinq mois» achève-t-il. Aussi, sur le million de logements à réaliser durant le prochain quinquennat, 720.000 sont des logements sociaux, poursuit-il. Ce chiffre est appelé à être affiné selon l'évolution des revenus, prévient-il néanmoins en indiquant qu'aux 720.000 logements sociaux, il faut adjoindre entre 350.000 et 400.000 logements location-vente. «En fait, le gouvernement a décidé de régler le problème du logement et de loger les Algériens dans des logements décents avec de l'eau, de l'électricité, du gaz. Il ne faut pas qu'il y ait deux Algérie, celle des bidonvilles et celle des logements modernes.» déclare le ministre en substance. Toutes les futures attributions de logements se feront sur la base des renseignements fournis par le fichier national du logement qui se veut un parfait instrument de justice sociale, laisse entendre le ministre qui rappelle que ce fichier est fonctionnel depuis quatre mois et est déjà utilisé par plusieurs départements ministériels. Ce fichier préviendra les doubles attributions, qui faisaient jadis légion, et donc réduira les fameuses contestations des listes de bénéficiaires. Selon le ministre, les conditions de délivrance du permis de construire reposent sur la loi sur l'urbanisme, aux règles de laquelle doivent se soumettre les promoteurs pour obtenir l'agrément. Tebboune regrette que certaines des entreprises nationales recourent encore à des procédés de construction archaïques et des matériaux datant de la Seconde Guerre mondiale comme le parpaing. Il signale également que les jeunes Algériens fuient les métiers du bâtiment en raison de leur pénibilité alors que le pays peut offrir un million d'emplois dans ce secteur. «Sur les 5000 entreprises de BTP recensées, il y a une centaine dont la qualification varie entre 7 et 9,400 ont des qualifications de 6 à7 et le reste, donc la grande majorité, sont des tâcherons aux moyens de réalisation rudimentaires.» fait-il savoir en assénant, par ailleurs, en direction des entreprises algériennes: «Celui qui veut des projets doit moderniser ses moyens de réalisation.» Le premier responsable du secteur de l'habitat évoque plus loin un fichier des entreprises défaillantes mis en place en vue de bloquer les sociétés qui ne respectent pas leurs engagements en termes de délais et de coûts de réalisation. Ces dernières seront finalement portées sur une liste noire et seront écartées des contrats publics. Prévient-il.

Toutefois, le ministre cite la création imminente d'un fichier national des entreprises sérieuses pour permettre aux comités des marchés d'avoir des références pour l'attribution des contrats. «Nous sommes en train de revoir la notation en prenant en compte le sérieux et le matériel dont dispose l'entreprise» dit-il à ce propos sur le site de Tsa. Parmi les nombreuses sociétés européennes et asiatiques appelées à réaliser des cités intégrées sur le sol algérien, le ministre de l'Habitat se plaint que les entreprises françaises mettent la barre trop haut quand il s'agit de répondre à l'appel. «Pour le moment, l'Italie, le Portugal, l'Espagne, la Turquie, la Chine sont présents. La France pas encore! Les entreprises françaises proposent des prix trop élevés alors que les groupes portugais, italiens, espagnols s'adaptent à notre marché. Je ne comprends pas l'attitude des groupes français. Leurs prix ne sont pas justifiés» étaye-t-il à ce propos en arguant qu'«il y a des taxes en France qui n'existent pas en Algérie et que les coûts de la main-d'oeuvre, de l'énergie et des matériaux sont inférieurs de 90% par rapport à la France». Invité à s'exprimer sur le vieux bâti, notamment le bâti colonial, le ministre a rappelé son initiative de 2001 et qui visait à raser littéralement le centre de la capitale, Alger. «La capitale occupe trois fois plus d'espace par rapport à la population qu'elle abrite. Elle est trop étalée. La reconstruction, inévitable, permettra de créer des espaces, des parkings pour le stationnement, agrandir les rues et les boulevards...» indique-t-il. La question du vieux bâti n'est, a priori, pas à l'ordre du jour puisque Tebboune précise que la priorité est donnée à la réalisation du programme actuel de logements et que la restructuration des grandes villes peut être prise en charge dans le prochain plan quinquennal.

Lire la suite

Salon international de la construction des travaux publics et de l’hydraulique.

'Communication''Communication'








Aujourd’hui le 20/10/2013, l’OPGI d’Oran participe au salon international de la construction des travaux publics et de l’hydraulique qui se déroule au centre de conventions du 20 au 23 Octobre 2013.
Un stand d’exposition regroupant différents organismes pour présenter les projets entrant dans le cadre du programme de réhabilitation et réalisation de logements

Lire la suite

lundi 14 octobre 2013

Réunion relative a l’examen du secteur de l’habitat

'Communication'
Une réunion présidée par Monsieur le Secrétaire Général de la wilaya a été tenue ce jour Dimanche 13 Octobre 2013 à 9 :00h.

Lire la suite

mercredi 9 octobre 2013

Les listes des bénéficiaires de logements LPA seront établies par les services de la daïra - La bombe à retardement qui risque d’embraser la rue!!!

Communication Article du journal "La Voix de de l'Oranie" du Mercredi09 Octobre 2013 - N°4231 - page 03

AMEL SAHER C’est une véritable bombe à retardement qui risque d’éclater dans peu de temps, si les autorités locales et tutelle ne se pressent pas pour la désamorcer, avant qu’il ne soit trop tard. En effet et selon de l’avis de plusieurs inter- venants officiels dans la gestion du secteur de l’habitat, de différents niveaux de responsabilité, la gestion du programme LPA à Oran, risque de connaître un sort, encore plus sombre que celui du LSP dont seulement 25% ont abouti, sur une durée de plus de 10 ans.

Comment ne pas s’alarmer,alors que le cahier des charges régissant l’établissement des listes des bénéficiaires est transgressé depuis déjà plus d’une année et demie sur plus d’un plan. En effet, le cahier des charges régissant la gestion de cette formule de logements présentée aux promoteurs en fin 2011, stipule clairement que l’établissement des listes des bénéficiaires sont communiquées par la DLEP aux promoteurs immobiliers, qu’ils soient publics ou privés dans un délai de 03 mois après le démarrage des travaux. Et lorsque ces délais ne sont pas respectés ou lorsque l’administration n’est pas en mesure de fournir tout ou une partie de la liste des bénéficiaires, le promoteur immobilier est habilité à procéder aux choix des acquéreurs remplissant les conditions d’éligibilité et à lui de les faire valider. Malheureusement rien de tout ça n’a été respecté!! Pire encore, le taux de réalisation de la première tranche du programme LPA consacré à la wilaya d’Oran, comptant 6.500 unités et qui devait être réceptionnée en août 2012, selon les délais imposés par l’ex wali aux promoteurs, oscille entre 15 et 50% dans les meilleurs des cas, exception faite du programme de l’agence foncière d’Oued Tlélat qui a atteint les 70%. Mais le plus grave dans cette situation réside dans le grand retard, les anomalies et le dysfonctionnement accusant les modalités de l’établissement des listes.

Lire la suite

mardi 8 octobre 2013

Article du journal "Swat El Gharb" du Mardi 08 Octobre 2013 - N° 3332 - page 02 - Article 02

communication
Article du journal "Swat El Gharb" du Mardi 08 Octobre 2013 - N°3332 - page 02 - Article 02

Lire la suite

Article du journal "Swat El Gharb" du Mardi 08 Octobre 2013 - N° 3332 - page 02 - Article 01

communication
Article du journal "Swat El Gharb" du Mardi 08 Octobre 2013 - N°3332 - page 02 - article 01

Lire la suite

Journée Mondiale et Arabe de l’Habitat 2013

'communication' 'communication' 'communication'








L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière d’Oran a participé ce Lundi 07 Octobre 2013 à la Journée Mondiale et Arabe de l’Habitat, qui s’est déroulée à la salle de la Médiathèque Oran, en présence des autres exposants (Direction d’Urbanisme et de la Construction, Direction du Logement et des équipements Publics, Agence Foncière et les Promoteurs Prives).
L’OPGI a présenté ses différents projets de logements en cours de réalisation Logement Promotionnel Aidé (LPA) , Logement Public Locatif (LPL) en plus du programme de réhabilitation des immeubles à travers la wilaya d’Oran.

Lire la suite

dimanche 6 octobre 2013

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 24/2013 - du 06/10/2013 - (NIF : 099 231 019 076 514)

Conformément aux dispositions du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 modifier et complété portant réglementation des marchés publics L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière d’Oran dont le siège social est à 08, place Boudali Hasni Sidi EL HOUARI Oran, lance un Avis d’Appel d’Offre National Restreint pour la Réalisation des Travaux en tous corps d’état « T.C.E » du projet suivant: Projet : réalisation des travaux en tous corps d’état « T.C.E » de 121/3500 logements type promotionnel Aidé « L.P.A » à BELGAID –lot « F »- wilaya d’Oran, réparti comme suit :

-Lot 1: 20 logements « Bloc « A » type barre en R+5» + commerces.
-Lot 2: 20 logements « Bloc « A1 » type barre en R+5» + commerces.
-Lot 3: 32 logements « Bloc « B » type Angle en R+9» + commerces et services.
-Lot 4: 27 logements « Bloc « C » type barre en R+8» + commerces et services.
-Lot 5: 22 logements « Bloc « D » type barre en R+7» + commerces et services.

'communication' Voire L'Avis d'Appel d'Offre...

samedi 5 octobre 2013

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 23/2013 - du 06/10/2013 - ( NIF : 099 931 010 421 329 )

L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière d’Oran dont le siège social est à 08, place Boudali Hasni Sidi EL HOUARI Oran, lance un Avis d’Appel d’Offre National Restreint pour: la Mission de Surveillance et Gardiennage de l’Ensemble du Périmètre de Chantier et de Base de Vie des Projets du Programme Quinquennal 2010 /2014, suivant :

Programme 8000 logts Année 2010 - 2014
-LOT N° 01 : 3100 logts à OUED TLELAT.
-LOT N° 02 : 2000 logts à SIDI CHAHMI.
-LOT N° 03 : 900 logts à SIDI CHAHMI.

Programme 5000 logts Année 2010 – 2014
-LOT N° 04 : 3000 logts à SIDI CHAHMI.
-LOT N° 05 : 1600 logts à SIDI EL BACHIR « BIR EL DJIR ».
-LOT N° 06 : 300 logts à CHAHID MAHMOUD « HASSI BOUNIF ».
-LOT N° 07 : 100 logts à HASSI BEN OKBA.

'communication' Voire L'Avis d'Appel d'Offre...

mercredi 2 octobre 2013

Un programme de 500 logements sociaux pour El Ançor

Communication Article du journal "Le Quotidien d'Oran" du Mardi 01 Octobre 2013 - N°5733 - page 16

La commune d’El Ançor vient de bénéficier d’un programme de 500 logements sociaux locatifs, au profit des habitants de cette commune côtière, apprend-on de sources proches de l’APC. Nos interlocuteurs indiquent qu’il s’agit-là d’un important programme qui pourrait atténuer le problème du logement, au vu du nombre très important de demandeurs dans cette localité.

Les mêmes interlocuteurs indiquent que l’assiette devant abriter le projet a été déjà choisie, ainsi que l’entreprise qui sera chargée de la réalisation des 500 logements. Dans cette même commune, nos sources signalent que 120 logements sociaux seront attribués à leurs bénéficiaires, dans les prochains jours, après la finalisation de la liste des bénéficiaires qui a été remise à la wilaya, d’Oran. Outre la commune d’El Ançor, il y a lieu de signaler que d’autres communes procéderont, incessamment, à l’attribution des logements sociaux achevés, à l’instar des communes de Sidi Chahmi et Arzew. Pour rappel, 108 logements sociaux ont été attribués à leurs bénéficiaires par l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) d’Oran, dans la commune de Boufatis, jeudi dernier. Selon le président de l’APC, M. Benyoub, «il s’agit de familles qui ont déposé des dossiers de demande de logements, depuis plusieurs années et qui ont fait l’objet d’une enquête approfondie, par la commission de daïra de Oued Tlelat, avant de recevoir leurs pré-affectations et enfin leurs logements». Les opérations de relogement ont été entamées, jeudi, et se sont poursuivies durant la journée de vendredi, avec l’apport des moyens de la commune de Boufatis, qui amis, à la disposition des familles, les moyens dont elle dispose. Il y a lieu de signaler que la commune d’El Ançor a, aussi bénéficié, d’un quota de logements ruraux, dans le cadre du programme des 1.500 logements ruraux dont a bénéficié la wilaya.

Ce programme est réparti entre plusieurs communes, entre autres Aïn El Kerma, Boutlélis, Bousfer, Sidi Benyebka, Gdyel, Hassi Mefsoukh, Es-Sénia, Ain El Bya). La liste des bénéficiaires de ces 1.500 aides au logement rural a été validée par le Comité ad-hoc de la wilaya d’Oran. L’opération intitulée : ‘aides groupées à la construction de logements ruraux (programme 2011)’ a touché 17 communes de la wilaya d’Oran. Les décisions d’attribution ont été établies par les chefs de daïra et validées par la Commission de wilaya.

Notons, par ailleurs, que l’opération de distribution des 600 logements sociaux de Oued Tlélat devra avoir lieu vers la fin de l’année ou au plus tard au début 2014.

Des sources responsables à la daïra de Oued Tlélat ont indiqué que ce quota sera distribué après l’achèvement de toutes les formalités administratives, au grand soulagement des bénéficiaires de cette opération. Le programme est réparti comme suit : 500 logements sont prévus dans la commune-mère, alors que les 100 autres sont situés dans le village de Toumiat.

Lire la suite

mardi 1 octobre 2013

Opération de relogement de 125 familles à Hai EL-Nour

'communication' 'communication'








Le Jeudi 03 Octobre 2013 l'OPGI d'Oran procédera à une opération de relogement de 125 familles au niveau de la ferme Touaoula (Daira de Bir-El-Djir) vers les 820 logements sociaux Hai El-Nour.

En parallèle de l'opération de relogement des 125 familles occupants les bidonvilles au niveau de la ferme Touaoula, les services de la Daira de Bir-El-Djir, ont effectués des travaux de démolition de ces bidonvilles.

Lire la suite